Pose Clouée

Le pose traditionnelle

Traditionnellement, les parquets massifs étaient cloués. Cette technique est encore pratiquée aujourd’hui, même si elle tend à disparaître. Elle consiste à clouer le parquet directement sur une sous-construction, elle-même fixée au sol. Nous vous la proposons si vous souhaitez restaurer un parquet ancien en conservant toutes ses caractéristiques techniques.

La pose clouée présente plusieurs inconvénients, parmi lesquels sont prix. Mais surtout, elle n’est pas compatible avec les sols chauffants classiques ou réversibles. Dans un logement neuf, on choisira une autre technique de pose.

Pose Collée

La pose durable

La pose collée est aujourd’hui la technique de pose la plus couramment utilisée pour le parquet massif et le parquet contrecollé. Cette technique bénéficie de la qualité des colles élastiques modernes, qui permettent d’atténuer les bruits de pas et d’offrir une excellente longévité au parquet. La pose collée offre le meilleur transfert thermique, ce qui la rend pour ainsi dire obligatoire lorsque la pose d’un parquet est faite sur un sol chauffant classique ou un sol chauffant réversible.

Pose Flottante

La pose économique

La pose flottante est la technique la plus rapide et la plus économique. Contrairement aux autres types de pose, elle consiste à réaliser un parquet qui n’est pas solidaire du support. Les lames de parquet sont assemblées entre elles à l’image d’un puzzle via un système de clipsage. À mesure de l’avancement de la pose, la structure gagne en masse et la tension plaque le parquet au sol. La mise en place d’une isolation phonique (sous-couche) est généralement requise afin de respecter les normes de construction.

Vous ne savez pas quel type de pose choisir ? N’hésitez pas à consulter les spécialistes SolBois !